Rss

Archives pour : Tomates

Pâtes aux palourdes

Ha, la pêche à la palourde, les enfants qui pataugent gaiement dans la vase à côté, cette bouffée d’air iodé, cet air de vacances….et en rentrant, hésiter entre 2-3 bonnes recettes. Bon, comme on est un peu cuits quand même, on va faire simple et les préparer en accompagnement pour des pâtes.



pâtes aux palourdes 22

Pour 2 personnes

  • 40 palourdes
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 petite boite de tomate concentrée
  • 20 cl de crème fraîche
  • 200 gr de pâtes
  • 1 petite tomate
  • persil
  • beurre

Pour ouvrir les palourdes, les mettre dans une casserole avec un couvercle, sur feu vif. Elles vont s’ouvrir toutes seules, comme pour des moules en secouant de temps en temps la casserole. Les laisser ensuite dans un égouttoir.

Retirer la chaire des coques, en conserver quelques unes pour la déco.

Éplucher et émincer les échalotes et l’ail.

Les faire revenir dans un morceau de beurre.

Ajouter le vin blanc et laisser mijoter à petit feu à découvert 10 minutes.

Ajouter le concentré de tomate puis la crème.

Saler et poivrer et laisser mijoter à feu doux le temps de cuire les pâtes.

Cuire les pâtes selon le mode d’emploi du paquet.

2-3 minutes avant de servir, ajouter les palourdes à la sauce.

Déposer les pâtes sur une assiette, arroser de sauce aux palourdes, puis parsemer de petits dés de tomate fraîche et de persil finement ciselé.

pâtes aux palourdes 55

Poulet bicyclette et Aloko

Alloba Enanandé! En souvenir d’un voyage effectué sur le continent africain, je vous propose aujourd’hui une super recette du poulet bicyclette. Alors la grande question, c’est pourquoi on l’appelle bicyclette?
Ces poulets sont très petits et sont laissés en liberté dans la rue et du coup mangent tout ce qu’ils peuvent trouver, habitués à courir très vite ils ont des cuisses de cyclistes. A voir, si on peut les considérer comme étant bio…




Pour 4 personnes:

  • 1 poulet ou pillons de poulet
  • 2 à 3 oignons rouges
  • Ail
  • Cube Maggi
  • Sel, poivre
  • Huile rouge d’arachide
  • Poignée de petits piments rouges
  • Poignée de petits piments verts
  • Tomates
  • Bananes plantains

Alors pour commencer, il faut d’abord tuer, vider et plumer votre poulet… comment ça, vous l’achetez déjà prêt?!!

Il faut ensuite le couper en morceaux. Les morceaux ne doivent pas être trop grands pour qu’ils s’impreignent bien du jus mais pas trop petits pour ne pas qu’ils se défassent pendant la cuisson. Les poulets étant beaucoup plus petits au Bénin qu’en France, n’hésitez pas à séparer une aile en plusieurs morceaux par exemple.

Ensuite, il faut attendrir la viande avec un couperet.

Puis, mélanger vos morceaux de  poulet dans une marmite avec les condiments écrasés : oignons, ail, poivre, cube maggi, sel …) et laisser reposer une heure à l’air libre. Cela va permettre de laisser pénétrer les condiments dans la viande.

Ajouter ensuite un peu d’eau au fond de la marmite, un verre devrait suffire largement.

Puis mettre à cuire sur feu moyen à couvert.

Une fois la viande cuite et attendrie, retirer les morceaux de poulet et les faire frire dans de l’huile d’arachide.

Constituer à part une sauce très longue à partir de tomate lavées et épépinées (car selon les béninois les pépins sont très mauvais pour la santé et boucheraient certains organes… Qui sait, peut-être qu’un plant de tomates est en train de pousser!).

Cuisiner cette sauce avec 2-3 oignons qui doivent être incorporés en lanières très fines. Les oignons doivent rester à la fin de la cuisson. Plus il y a d’oignons, plus il y a de sauce.

Ajouter par la suite les piments découpés en deux et épépinés.

Dans l’assiette servir le poulet bicyclette avec beaucoup de sauce sur le dessus.
















On va maintenant passer à l’accompagnement qui était mon plat préféré, l’aloko.

Pour cela, prenez des bananes plantains. Alors je ne sais pas si finalement, la banane est un fruit ou un légume mais la banane plantain est vraiment un légume tellement elle est dure. Non cuite, elle à un gout de banane non mure proche de la banane verte, assez atroce, mais il fallait bien faire la comparaison.

Donc si vous ne trouvez pas de bananes plantains, prenez des bananes peu mures, cela devrait faire l’affaire.

Il suffit de découper les bananes en tronçons assez gros de trois à quatre centimètres d’épaisseur, de biais afin d’avoir la plus grande surface possible.

Par la suite,les  mettre à frire dans l’huile d’arachide pendant dix à quinze minutes. Moins je pense si ce sont des bananes classiques.


















Il suffit par la suite, de réunir le poulet bicyclette avec l’Aloko et de faire découvrir ce super plat à tous vos amis.

Ratatouille, saucisses et touche de curry

Pour profiter des derniers légumes de jardin voici une ratatouille toute simple et très légèrement parfumée au curry. Quelques saucisses un peu grillées et on se croirait encore en été!!

photo (15)

Pour 4 à 6 personnes:

  • 2 belles courgettes
  • 2 poivrons rouges
  • 4 petits oignons
  • 3-4 tomates
  • 3 gousses d’ail
  • 2 cuillères à c. de curry en poudre
  • sel/poivre
  • 6 saucisses
  • 4 cuillères à s. d’huile d’olive parfumée au basilic

Couper grossièrement les oignons et finement l’ail et commencer à les faire revenir dans l’huile d’olive chaude.

Couper les poivrons en lamelles et les courgettes ainsi que les tomates en dés et les ajouter au fur et à mesure dans la sauteuse.

Bien saler et poivrer.

Ajouter le curry et laisser mijoter à couvert 45 minutes.

Débuter la cuisson des saucisses à la poêle ou sur un grill pour qu’elles obtiennent une belle couleur.

Les ajouter aux légumes 10 minutes avant la fin de cuisson.

photo (14)

Salade de tomates

Une salade de tomate mais originale et qui fera oublier de part ses couleurs et son goût qu’il ne s’agit là, que d’une simple salade de tomates!!
Pour celles et ceux qui sont du coin, j’ai trouvé toutes ces belles tomates chez Leclerc mais, je suppose qu’ils les vendent dans toute la france…
Un accompagnement parfait et rafraîchissant qui ira à merveille vos grillades.

photo (8)

Pour 4 personnes:

  • 2 Olivines oranges
  • 2 tomates Golden (la jaune)
  • 2 tomates zébrées rouges
  • 2 green zebra (la verte)
  • 1 Filet d’huile de noisette
  • 1 oignon vert
  • 1 filet de vinaigre balsamique
  • fleur de sel

Rincer les tomates.

Les découper et les présenter dans un plat.

Hacher l’oignon et le répartir sur le plat.

Arroser d’un filet d’huile de noisette et d’un filet de vinaigre balsamique.

Parsemer de fleur de sel.

Conserver au frais en attendant le moment de servir.

photo (9)

photo (10)

Rouelle de porc à la tomate

Voici le plat du dimanche de mon enfance, avec des frites…..Huuuum:))

La rouelle de porc vous en trouverez très facilement en grande surface et surtout c’est une viande pas chère du tout, donc très adaptée pour une famille nombreuse, chez moi il y en a toujours une en attente dans le congélateur!

Cette recette est très simple et se prépare à l’avance, ne surtout pas hésiter à réchauffer.

Aujourd’hui je vous présente les ingrédients pour 6 mais n’ hésitez pas à adapter en fonction du nombre de convives, il existe plusieurs tailles pour la viande.

IMG_2635

Pour 6 personnes:

  • 1 rouelle de porc
  • 1 oignon
  • 2 belles échalotes
  • 3 tomates bien mures
  • sel-poivre
  • 1 tête d’ail
  • Beurre
  • Huile d’olive

Dans une sauteuse, faire chauffer un mélange beurre/huile et y faire dorer la rouelle 5 minutes de chaque côté.

Hacher grossièrement l’oignon et l’échalote et les ajouter dans la sauteuse.

Nettoyer très grossièrement l’ail en séparant les gousses mais en leur laissant leur peau (au final vous obtiendrez de l’ail en chemise).

Les ajouter au reste.

Couvrir et laisser cuire un petit quart d’heure en retournant la viande à mi-cuisson.

Pendant ce temps, découper les tomates en dés puis les mettre avec le reste.

Assaisonner et laisser le tout mijoter à couvert pendant 45 minutes.

Astuce: si votre plat manque un peu de sauce, ne pas hésiter à ajouter un peu d’eau ou de vin blanc en cours de cuisson.

IMG_2639

Brouillade de légumes et chorizo

J’adore cette recette elle est très facile à faire et permet de manger des légumes de saison mais elle demande du temps de préparation.
Du coup j’aime m’occuper des légumes tranquillement un jour où j’ai du temps et les garder au frais ou même les congeler et comme ça le jour ou je finis tard hop en deux temps trois mouvements un bon petit plat équilibré et vitaminé!





Pour 4 personnes:

  • 1 oignon
  • 1 échalote
  • 4 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de persil (je n’avais que du congelé)
  • 3 poivrons rouges
  • 3 petites courgettes
  • 3 tomates
  • sel/poivre
  • chorizo
  • 6 oeufs
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

Mettre les poivrons entiers 45 min à 1h au four à 160° en les tournant régulièrement. Quand la peau commence à bien noircir, les retirer du four les mettre dans un sac plastique fermé et laisser tiédir.

Hacher oignon, échalote et ail et les faire blondir dans l’huile d’olive en ajoutant le persil.

Couper les courgettes en rondelles, les ajouter dans la poêle et laisser mijoter à feu doux.

Dans une casserole mettre de l’eau à bouillir puis y plonger les tomates 2 minutes après avoir fait une croix au couteau dessus.

Après les avoir sorties de l’eau retirer la peau elle viendra toute seule!

Les couper grossièrement et ajouter au reste dans la sauteuse.

Récupérer les poivrons qui ont refroidi dans leur sac et logiquement la peau se retire hyper facilement (ne surtout pas les passer sous l’eau ils perdraient toutes leurs saveurs) puis les découper en fines lamelles et les ajouter au mélange.

Saler et poivrer.

Laisser mijoter a feu moyen et à couvert 30 à 45 minutes.

Si vous voulez congeler ou garder au frais pour un autre repas vous vous arrêtez là.

Sinon, couper des tranches de chorizo et les mettre avec la préparation.

Dans un bol casser les oeufs et les battre en omelette.

Verser sur les légumes et cuire environ 5 minutes en mélangeant bien pour obtenir un effet oeufs brouillés et en réadaptant l’assaisonnement.

Rougaille saucisses

Aujourd’hui, voici un plat que j’adore et que l’on mangeait souvent à la maison. Idéal aux beaux jours avec des tomates fraîches du jardin vous pourrez cependant le faire en toute saison avec des tomates concassées en boite.





Pour 6 à 8 personnes:

  • 8 saucisses fumées
  • 5 oignons jaunes
  • 8 tomates bien mures
  • 4 gousses d’ail
  • 1 bouquet garni
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café de curry tradition
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel/poivre

Mettre de l’eau à bouillir dans une casserole. Quand l’eau arrive à ébullition y mettre les saucisses préalablement piquées au couteau et laisser 15-20 minutes pour les dégraisser.

Pendant ce temps découper les oignons et les faire revenir dans l’huile d’olive avec  l’ail écrasé, le bouquet garni et les tomates coupées grossièrement.

Découper les saucisses dégraissées en tronçons et les ajouter dans la sauteuse ainsi que les épices, le sel et le poivre.

Laisser mijoter à petit bouillon une bonne heure.

Servir accompagné de riz après avoir retiré le bouquet garni.

Pour ceux qui aiment quand ça pique n’hésitez pas à ajouter quelques gouttes de sriracha!

Le p’tit plus
de
[] Stephy []

 c’est encore meilleur le lendemain réchauffé!!