Rss

Archives for : Pâtes

Effilochée de plat de côtes mijoté petites carottes et pâtes fantaisies

J’ai tout le temps un ou deux magazines de cuisine qui traînent dans mon salon et quand j’ai deux minutes, c’est opération découpage. Ça m’aide de temps en temps à trouver l’inspiration, mais aussi à découvrir de nouveaux produits, grands ou petits chefs…
Bref, tout ça pour dire que cette recette est tiré d’un de mes ateliers découpage!
C’est tout simplement excellent, la viande est hyper parfumée, les carottes presque caramélisées, un pur régal. Alors même si le temps de cuisson est un peu long, vous pouvez y aller les yeux fermés. Cuisez votre viande le weekend comme ça plus qu’à cuire les pâtes vite fait un soir de semaine en conservant un plat plein de saveurs.

Effilochée de plat de côtes mijoté petites carottes et pâtes fantaisie 44

Pour 6 personnes

  • 900 gr de plat de côtes avec l’os (avec la viande à pot au feu)
  • 200 gr de carotte fane
  • 1 bouquet garni
  • 1 oignon
  • 500 ml de bière 1664
  • 1 cube de bouillon de boeuf dilué dans 500 ml d’eau chaude
  • 50 ml de vinaigre de vin rouge
  • 1 cuillère à s. de cassonade
  • huile
  • sel/poivre
  • 500 gr de pâtes fantaisies

Éplucher et émincer l’oignon.

Dans une cocotte, mettre 2 à 3 cuillères à s. d’huile à chauffer, y faire revenir le plat de côtes quelques minutes sur chaque face. Retirer la viande et la conserver.

Ajouter alors les oignons et les faire revenir quelques minutes. Ajouter ensuite le sucre, laisser caraméliser puis déglacer au vinaigre.

Remettre la viande, ajouter le bouquet garni puis arroser le tout de bière et de bouillon de boeuf.

Assaisonner.

Faites cuire à feu doux et à couvert pendant 4 heures.

Au bout de 3h, ajouter les carottes épluchées et coupées en petits bâtonnets puis poursuivre la cuisson 1h.

A ce niveau j’ai laissé refroidir une nuit ce qui m’a permis de facilement dégraisser le bouillon le lendemain mais cette étape n’est pas obligatoire.

Effilocher la viande et retirer tout le gras.

La remettre dans la cocotte et réchauffer en mélangeant viande, carottes et bouillon. Retirer le bouquet garni.

Cuire les pâtes selon le mode d’emploi.

Mélanger pâtes et garniture avant de servir.

Effilochée de plat de côtes mijoté petites carottes et pâtes fantaisie 22

Pâtes aux palourdes

Ha, la pêche à la palourde, les enfants qui pataugent gaiement dans la vase à côté, cette bouffée d’air iodé, cet air de vacances….et en rentrant, hésiter entre 2-3 bonnes recettes. Bon, comme on est un peu cuits quand même, on va faire simple et les préparer en accompagnement pour des pâtes.



pâtes aux palourdes 22

Pour 2 personnes

  • 40 palourdes
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 petite boite de tomate concentrée
  • 20 cl de crème fraîche
  • 200 gr de pâtes
  • 1 petite tomate
  • persil
  • beurre

Pour ouvrir les palourdes, les mettre dans une casserole avec un couvercle, sur feu vif. Elles vont s’ouvrir toutes seules, comme pour des moules en secouant de temps en temps la casserole. Les laisser ensuite dans un égouttoir.

Retirer la chaire des coques, en conserver quelques unes pour la déco.

Éplucher et émincer les échalotes et l’ail.

Les faire revenir dans un morceau de beurre.

Ajouter le vin blanc et laisser mijoter à petit feu à découvert 10 minutes.

Ajouter le concentré de tomate puis la crème.

Saler et poivrer et laisser mijoter à feu doux le temps de cuire les pâtes.

Cuire les pâtes selon le mode d’emploi du paquet.

2-3 minutes avant de servir, ajouter les palourdes à la sauce.

Déposer les pâtes sur une assiette, arroser de sauce aux palourdes, puis parsemer de petits dés de tomate fraîche et de persil finement ciselé.

pâtes aux palourdes 55

Tagliatelles sauce poireau-poulet

L’autre jour, par erreur, j’ai décongelé trop de blancs de poulet. Dans un premier temps, je les ai cuits vite fait (10 min dans de l’eau bouillante), en me disant que j’aurais bien assez de temps plus tard pour réfléchir sur leur sort!!
Le lendemain, passait par là, un poireau en fin de vie….aller hop, ni une, ni deux ce beau couple se transforma en une petite sauce parfaite pour accompagner des pâtes!!


photo (29)

pour 4 personnes:

  • 2 blancs de poulet pré-cuits
  • 1 oignon
  • 1 petit poireau
  • 100 ml de vin blanc
  • sel/poivre
  • huile d’olive
  • pâtes
  • 5 grosses cuillère à s. de crème fraîche

Émincer finement oignon et poireau.

Les faire revenir dans un fond d’huile d’olive 10/15 minutes à feu doux.

Saler, poivrer.

Ajouter le vin blanc et couvrir.

Découper le poulet en petits dés.

Ajouter dans la sauteuse, bien mélanger et laisser mijoter à nouveau une dizaine de minutes.

Mettre la crème, bien mélanger et laisser réchauffer.

Cuire les pâte et servir.

Festonatis à la bolognaise épicée

Festonatis, vous devez vous dire, mais qu’est ce qu’elle nous a encore trouvé!! Pas de panique, ce ne sont que des pâtes!! Mais des pâtes toutes rigolotes pleines de zig-zag (description de mes boys, vous noterez les termes hautement techniques lol), vous les trouverez chez Auchan.
Pour accompagner donc ces festonatis une petite bolo légèrement relevée, c’est mon dada en ce moment, il y a des périodes ou je suis sucrée, d’autres salées, en ce moment, c’est épicée, ne me demandez pas pourquoi!

IMG_3417

Pour 4 personnes:

  • 3 cuillères à s. d’huile d’olive au basilic
  • 1 oignon
  • 1 grosse échalote
  • 4 petites gousses d’ail
  • 1 cuillère à s. de persil ciselé (congelé pour moi)
  • 1 carotte
  • 350 gr de viande hachée
  • 1 boite de 400 gr de pulpe de tomate
  • 10 cl de vin blanc
  • 1 cuillère à c. de piment doux (rayon épices)
  • 1 cuillère à c. de chili (rayon épices)
  • sel/poivre
  • 400 gr de festonatis (ou autres pâtes)

Hacher finement l’oignon, l’échalote, la carotte et l’ail.

Les faire revenir dans l’huile jusqu’à ce que les oignons deviennent translucides.

Ajouter la viande.

Saler, poivrer et ajouter les épices et le persil.

Lorsque la viande est cuite, déglacer au vin blanc.

Ajouter la pulpe de tomate et laisser mijoter à feu doux et à couvert 30 minutes.

Cuire les festonatis.

Au moment de servir, saupoudrer d’un peu de parmesan.

IMG_3418

Gratin de macaroni magor-parmesan

Les pâtes, je crois que malgré tout mes efforts, elles resteront le plat préféré à la maison!!
Alors aujourd’hui ce sera des pâtes mais à ma façon, avec un gratin de macaronis un peu revisité.
Comme je n’aime pas du tout le fromage gratiné, j’ai utilisé du Magor, c’est à dire un mélange de Mascarpone qui apporte du crémeux et de Gorgonzola qui est un fromage à pâte persillée mais qui reste doux.

IMG_3243

Pour 1 gratin:

  • 100 gr de macaroni par personne
  • Magor
  • Parmesan râpé

Cuire les macaronis dans une eau salée.

Mettre le four à préchauffer à 180°.

Dans les cocottes ou un grand plat à gratin, étaler une couche de pâtes.

Déposer des dés de Magor, saupoudrer de parmesan et poivrer.

Mettre une nouvelle couche de macaronis et de fromage.

Enfourner pour 10 à 15 minutes, il faut que le fromage soit bien fondu et éventuellement suivant vos goûts un peu gratiné.

IMG_3242

Osso-buco et tagliatelles fraîches

En général quand je cuisine, dans ma tête, tout est toujours très clair, le goût que je souhaite obtenir, l’aspect que le plat doit avoir une fois dans l’assiette….Et pourtant, je ne suis jamais tout à fait satisfaite, il me manque toujours un petit quelque chose!
L’osso-buco est un plat que j’avais déjà testé mais trop d’agrume tue l’agrume et ça c’était terminé par une grosse déception.
Etant légèrement têtue, j’ai voulu réessayer avec une nouvelle version (trouvée dans le Petit Larousse de la Cuisine des Débutants) et là, c’est une véritable révélation, la viande est tendre à souhait, la sauce tout simplement parfaite et ce petit hachis de zeste de citron et d’ail apporte juste la petite touche d’acidité d’agrume appropriée.
Avec en plus les tagliatelles maison…….je n’ai plus de mots!!lol

Osso-buco et tagliatelles fraîches

Pour 4 personnes:

  • 1 carotte
  • 1 petite branche de céleri
  • 1 oignon
  • 2 tomates
  • huile d’olive
  • 40 gr de beurre
  • 30 gr de farine
  • 4 tranches de jarret de veau (environ 4 cm d’épaisseur)
  • 15 cl de vin blanc
  • 1 cube de bouillon de légume dilué dans 30 cl d’eau tiède
  • sel-poivre

Pour la persillade finale:

  • 1 citron
  • 2 belles gousses d’ail
  • Persil frais ou congelé

Inciser la peau des tomates puis les baigner quelques secondes dans l’eau bouillante puis dans l’eau froide pour les peler.

Hacher l’oignon, couper la carotte épluchée en rondelles et le  céleri en tronçons.

Découper les tomates pelées en dés.

Mettre à chauffer de l’huile d’olive et le beurre dans une cocotte.

Fariner les morceaux de viande et les mettre à dorer 5 minutes de chaque côté dans la cocotte.

Ajouter les légumes (sauf les tomates) et le vin blanc.

Laisser évaporer 5 minutes puis, assaisonner, verser le bouillon et laisser cuire sur feu doux pendant 1 heure.

Ajouter alors les tomates et laisser de nouveau mijoter 20-30 minutes.

Hacher finement les zestes du citron et les mélanger avec l’ail passé au presse-ail et le persil.

[]                                                    []

Tagliatelles pour 4 personnes:

  • 350 gr de farine
  • 2 oeufs entiers

Mettre la farine sur le plan de travail, faire un puits et y casser les oeufs.

Battre doucement les oeufs à la main puis incorporer la farine petit à petit.

La pâte doit devenir homogène.

Bien pétrir avec le dos de la main.

Si la consistance de la pâte est trop sèche et friable, ajouter un peu d’eau.

Former une boule, couvrir et laisser reposer 30 minutes.

Préparer ensuite les pâtes à l’aide d’un laminoir.

Les conserver dans un plat recouvert d’un torchon.

Au dernier moment, mettre à bouillir un grand volume d’eau, avec de l’huile et saler.

Y plonger les pâtes, mélanger à l’aide d’une cuillère, lorsqu’elles remontent à la surface, elles sont cuites ou presque (ne pas hésiter à goûter).

tagliatelles fraîchesosso-buco

Carbo à ma façon

Bon je sais dans les vraies pâtes à la carbonara il n’y a ni ail ni champignons, mais chez nous c’est comme ça qu’on les aime, bien relevées avec du poivre blanc! Alors pour les puristes regardez le titre j’ai bien dit « à ma façon » :p.

 

Pour 4 personnes :

  • 400g de spaghetti
  • 12 à 15 champignons de Paris bien frais
  • 1 boîte d’allumettes de lardons natures
  • 1 cuillère à soupe d’ail en poudre ( de notre ami qui se décarcasse)
  • 1 gros pot de crème fraîche entière et épaisse
  • Sel/poivre blanc

Couper les champignons en rondelles.

Les faire revenir dans un filet d’huile d’olive en retirant régulièrement l’eau qui en ressort.

En fin de cuisson ajouter les lardons et l ail.

Laisser cuire a feu moyen en retirant de nouveau l excédent d’eau.

Saler. Poivrer.

Ajouter la crème et laisser mijoter à feu doux en remuant régulièrement.

Cuire vos pâtes.

C’est prêt!!

 

 

Astuce : se congèle très bien!

 

Gratin coquillettes-poulet

Le poulet rôti, plat convivial par excellence, c’est bon mais quand il sort tout juste du four! Car je ne sais pas vous mais moi, réchauffé, je trouve ça plutôt sec et pas terrible du tout!
 
 Alors en cette période de crise ou le gâchis n’est pas permis, cette recette facile et rapide pour un bon plat familial 100% récup’, à poser tel quel sur la table!
 
 Voici une solution toute simple pour terminer vos restes de poulet rôti qui en plus, fera un malheur auprès de vos p’tits loups (en tous cas, ça fonctionne avec les miens)!

 

Pour 6 personnes :

  • Restes de poulet rôti (j’avais 3 ailes (oui y avait 2 poulets en faite, il n’était pas transgénique!!), 1 patte, 2 morceaux de blanc et 1 carcasse)
  • 1 oignon
  • 1 boite de pulpe de tomate en dés
  • 1 cuillère à café de persil haché (congelé)
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de mélange malin spécial volaille Ducros
  • 500g de coquillettes
  • 3 cuillère à soupe de vin blanc
  • Gruyère rapé

Hacher grossièrement l’ail et l’oignon et les faire revenir dans de l’huile d’olive sans les faire colorer.

Pendant ce temps nettoyer le poulet et le couper en petits morceaux.

Quand les oignons deviennent translucides, ajouter le persil puis déglacer avec le vin.

Cuire les pâtes.

Mettre le four à préchauffer à 200°.

Verser les tomates et le mélange malin dans la sauteuse et laisser mijoter à feu doux 5-10 minutes.

Enfin ajouter le poulet et bien mélanger le tout.

Laisser sur feu très doux.

Dans un plat allant au four, verser une couche de coquillettes, le mélange au poulet, recouvrir de gruyère, mettre une nouvelle couche de coquillettes et terminer par du gruyère.

Enfourner pour 20 minutes.