Rss

Archives pour : Gâteaux familiaux

Cheesecake cookie fraise

Ça y est, elles sont là, les premières fraises!!! La saison est toujours trop courte pour les gourmands que nous sommes alors on en profite à fond. Cette année, j’ai décidé de commencer par les associer un cheesecake bien frais pour nous rappeler que le printemps est bien là…. même si on en doute beaucoup, peut être que ça nous aidera à faire venir le soleil un peu plus vite!
Pour le fond, des cookies aux pépites de chocolat, autant se faire plaisir jusqu’au bout! et avec les fraises c’est top!

Pour 10 personnes

  • 600 g de Philadelphia
  • 175 g de cookies chocolat/pépites de chocolat
  • 65 g de beurre demi sel
  • 130 g de sucre en poudre
  • 1 c. à soupe de Maïzena
  • 1 gousse de vanille
  • 3 oeufs
  • 150 ml de crème entière liquide
  • 350 g de fraises
  • 80 g de cassonnade
  • 150 ml d’eau

Préchauffer le four à 150°.

Faire fondre le beurre au micro-onde.

Mixer les cookies et les mélanger au beurre fondu.

Tendre une feuille de papier sulfurisé dans un moule à charnière.

Étaler la pâte de cookies dans le fond et conserver au frais.

Fouetter le Philadelphia avec 80 g de sucre, la Maïzena et les graines de vanille afin d’obtenir une pâte homogène.

Ajouter les oeufs.

Fouetter la crème liquide bien froide en chantilly puis y ajouter le reste de sucre.

Incorporer cette chantilly à la première préparation.

Rincer, égoutter, équeuter et couper en quatre 150 g de fraises.

Ajouter les fraises à la pâte et verser le tout dans le moule.

Enfourner pour 50 minutes à 1 heure.

Laisser refroidir puis conserver au frais pendant 12 heures.

Mettre le reste de fraises, la cassonade et l’eau dans une casserole.

Porter à ébullition et laisser cuire le coulis sur feu doux 10 minutes.

Passer le coulis au mixeur plongeur puis conserver au frais jusqu’au moment de servir.

Ajouter quelques fraises découpées sur le cheesecake pour la décoration.

Layer cake licorne

Il y a quelques semaines, une copine m’a envoyé une photo accompagnée d’une question simple: »tu crois que tu saurais faire ça? » Dans ma tête ça a fait ça: j’aurais jamais le temps, j’y arriverais pas, ou est ce que je peux trouver des paillettes comestibles à Lorient? une crinière en meringues ça serait sympa, comment est ce qu ‘on pourrait le garnir? Hé mais j’ai ce nouveau moule que je n’ai pas encore testé, et puis ces nouveaux colorants rose et turquoise…..bon ok je le fais!!
Et me voilà partie pour tenter de relever un beau défi plein de couleurs et de paillettes pour les 10 ans d’une jolie princesse qui je l’espère aura eu des étoiles plein les yeux!!
Cette licorne n’est pas absolument parfaite mais j’en suis quand même assez fière. N’hésitez pas à espacer le travail pour ne pas vous retrouver à tout faire d’un coup, j’ai réalisé les meringues quelques jours avant et les ai conservées dans une boite métallique, le molly cake, le fourrage et la ganache la veille et j’ai réalisé la déco finale le matin même.
Cette licorne est donc composée d’un molly cake au zeste de citron, d’un fourrage mascarpone fromage frais citronné et de framboises le tout recouvert d’une ganache au chocolat blanc et enfin, d’une décoration à base de pâte à sucre.

Le molly cake (moule 20cm diam.)

  • 200 g d’oeuf (environ 4 oeufs)
  • 333 g de sucre en poudre
  • 333 g de crème entière liquide
  • 333 g de farine
  • 12 g de levure chimique
  • 1 citron

le fourrage

  • 200 g de mascarpone
  • 200 g de Philadelphia
  • 100 g de sucre glace
  • le jus d’1 citron
  • 250 g de framboises fraîches
  • colorant rose

La ganache chocolat blanc

  • 800 g de chocolat blanc pâtissier
  • 267 g de crème liquide entière
  • 500 g de pâte à sucre blanche

Les meringues

  • 3 blancs d’oeuf
  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de sucre glace
  • 1 pincée de sel fin
  • différents colorants

Les meringues

Préchauffer le four à 100°.

Mélanger les deux sucres.

Battre les blancs avec la pincée de sel à vitesse moyenne.

Quand ils commencent à bien blanchir, augmenter la vitesse et ajouter le mélange de sucre petit à petit.

Continuer de battre pendant 4-5 minutes.

Séparer la meringue dans différents bols (le nombre de couleurs désiré) et y ajouter les colorants.

Dans une poche munie d’une douille 1M, alterner les couleurs.

Sur une feuille de papier cuisson, dresser des meringues de différentes tailles et formes.

Enfourner pour 1 heure.

Vous pouvez les conserver plusieurs jours dans une boite métallique.


Le molly cake

Mettre la crème avec le récipient et les fouets du batteur au frais.

Mettre le four à préchauffer à 150°.

Battre ensemble les oeufs et le sucre pendant une dizaine de minutes. Il faut que le mélange double et blanchisse.

Pendant ce temps, chemiser votre moule de papier sulfurisé si ce n’est pas un moule très haut, ça permettra au gâteau de prendre de la hauteur tout en conservant une forme homogène. Ça vous aidera aussi à le démouler.

Mélanger ensemble farine et levure puis les ajouter au mélange sucre/oeuf tout en continuant de battre.

Prélever le zeste d’un citron et le couper très finement. J’ai utilisé une microplane.

Fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle soit bien ferme.

Ajouter la crème fouettée, délicatement à l’aide d’une maryse, à la pâte jusqu’à l’obtention d’une texture bien lisse.

Terminer par le zeste de citron.

Verser le tout dans le moule et l’enrouler d’un torchon humide, ça permettra au gâteau de bien cuire en son centre sans sur-cuire sur les bords.

Enfourner pour 1h30. Surtout, ne jamais ouvrir le four pendant la cuisson! Lorsque c’est cuit, couper le four et laisser le molly cake encore dedans 10 minutes avant de le sortir.

Laisser parfaitement refroidir avant de démouler.

Le fourrage

Fouetter ensemble le mascarpone, le Philadelphia, le sucre glace et le jus de citron.

Vous pouvez ajouter du colorant, ici du rose.

Verser le tout dans une poche à douille et conserver le tout au frais jusqu’au moment du dressage.


La ganache

Casser le chocolat en morceaux et le mettre dans un saladier.

Mettre la crème à bouillir.

Quand elle bout, en verser 1/3 sur le chocolat. Attendre 3-4 minutes et commencer mélanger à l’aide d’une cuillère en bois.

Recommencer deux fois cette étape avec le reste de crème jusqu’à l’obtention d’une ganache bien lisse. S’il vous reste trop de morceaux de chocolat et qu’il a du mal à fondre, passer le mélange quelques secondes au micro-onde.

Couvrir de film étirable au contact conserver au frais si l’utilisation est pour le lendemain sinon conserver à température ambiante.

Le montage

Retourner le molly cake, fond vers le haut et le découper en trois.

Alterner une couche de gâteau, de la crème au citron et des framboises, recommencer une deuxième fois et terminer avec le fond du gâteau sur le dessus.

Bien boucher les trous et lisser les bords avec le reste de crème.

Mettre au frais 1H.

Assouplir un peu la ganache et recouvrir le gâteau intégralement d’une première couche fine. Mettre au frais 20 minutes.

Mettre une deuxième couche plus épaisse et bien lisser.

Mettre au frais 1 heure.

Habiller le gâteau de pâte à sucre blanche.

Le saupoudrer de poudre irisée et bien l’étaler au pinceau ou au doigt.

Dessiner les yeux au feutre noir alimentaire et les joues au feutre alimentaire rose et atténuer au doigt.

Pour les oreilles, j’ai découpé une bouteille de Perrier, j’ai donné la forme voulue et j’ai recouvert le tout de pâte à sucre. J’ai légèrement colorié l’intérieur au feutre alimentaire rose.

Pour la corne, j’ai enroulé deux boudins de pâte à sucre blanche autour d’un pic à brochette puis je l’ai saupoudrée de poudre pailletée dorée.

Répartir les meringues colorées pour réaliser sa crinière.

Liens vers les produits utilisés:
Colorants alimentaires Wilton
Pâte à sucre
Douille 1M wilton
Poudre irisée
Poudre dorée
Feutre alimentaire rose
Feutre alimentaire noir

Moelleux à l’orange sanguine

C’est la pleine saison des oranges sanguines, à la découpe, je les trouve hypnotisantes et elles donnent une petite touche colorée inhabituelle pour la décoration de ce gâteau. De plus, j’adore leur gout légèrement plus acidulé que l’orange habituelle.
Voici un gâteau familial très simple à réaliser qui niveau saveur nous a un peu fait penser aux Pims. Moi j’ai adoré et c’est une recette que je referais très rapidement!

Pour 8 personnes

  • 5 oranges sanguines
  • 3 oeufs
  • 50 + 175 g de sucre
  • 175 g + 10 g de beurre
  • 175 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 130 g de chocolat pâtissier

Prélever les zestes des oranges après les avoir rincées.

Les faire cuire à feu doux avec 50 g de sucre et 50 ml d’eau pendant 20 minutes.

Mettre le four à préchauffer à 160°.

Presser le jus des fruits.

Mélanger ensemble le beurre mou et le reste de sucre puis, ajouter les oeufs un à un.

Ajouter ensuite la farine et la levure et bien mélanger.

Terminer avec les zestes et le jus d’une orange.

Beurrer un moule et y verser la pâte puis enfourner pour 35 à 40 minutes.

A la sortie, laisser tiédir 10 minutes avant de démouler puis arroser le gâteau avec le reste de jus d’orange et laisser bien refroidir .

Faire fondre le chocolat avec les 10 g de beurre, bien mélanger puis laisser tiédir.

Verser et étaler le chocolat sur le gâteau puis le laisser prendre avant de le décorer de quelques tranches d’orange fraîches.

Tarte aux mirabelles

Hop hop hop je publie très vite la recette tant qu’on peut encore trouver quelques mirabelles mais si vous voulez la tester il faudra faire vite, malheureusement leur saison est très courte et elle est quasi finie.
J’adore les mirabelles, ces petites prunes sucrées que m’a fait découvrir ma grand-mère sont aujourd’hui le petit pêcher mignon de mon mini boy, je suis obligée de les cacher quand j’en achète sinon il ne s’arrêterait pas tant qu’il en reste et je n’aurait plus rien à vous proposer :p.
Parce que c’est rapide, j’ai fait la pâte sucrée au Thermomix, hé, y a pas de mal à joindre le pratique à l’agréable, moi j’aime beaucoup ce robot, il me fait gagner beaucoup de temps! Bien sur, vous pouvez adapter et réaliser la pâte à la main ou avec un robot classique, remplacez juste le sucre par du sucre glace.
Elle a fait fureur, du coup je n’ai même pas eu le temps de la prendre en photo décerclée mais la pâte était parfaite et se tenait très bien.

Pour 6 à 8 personnes

  •  100 g de sucre
  • 200 g de beurre demi-sel
  • 370 g de farine
  • 1 oeuf
  • 1 c. à café de vanille liquide
  • 2 poignées de cassonade
  • 1 poignée de poudre d’amande
  • mirabelles

Mettre le sucre dans le bol et pulvériser 15 s vitesse 10.

Ajouter le beurre coupé en dés, l’oeuf, la farine et la vanille liquide.

Mixer 25 s vitesse 5.

Former une boule, l’envelopper de film alimentaire et conserver au frais 1 heure.

Dans l’attente, rincer, sécher puis dénoyauter les mirabelles.

Préchauffer le four à 180°.

Abaisser la pâte entre deux feuilles de papier cuisson à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur d’environ 5 mm.

Foncer un cercle avec la pâte puis la piquer.

Saupoudrer le fond avec la poudre d’amande et une poignée de cassonade.

Répartir les fruits.

Saupoudrer le tout avec le reste de cassonade.

Enfourner pour 30 à 35 minutes.

Attendre que la tarte refroidisse avant de la décercler.

Far aux deux raisins

Ca y est, la saison du raisin commence et j’ai même pu utiliser du raisin breton! Une patiente qui m’en a donné l’autre jour (je crois qu’ils ont pitié de moi et pensent que je ne mange jamais lol) de son jardin, des beaux petits raisins tout rouges et en plus quasi sans pépins. Il me restait une grappe de gros blancs du commerce alors j’ai décidé de mélanger les deux je trouvais le contraste sympa.
Me voici donc partie dans l’élaboration d’un far, c’est hyper simple, rapide et chez moi ça plait toujours à tout le monde!

Pour 6 personnes

  • 1 grappe de raisin blond
  • 1 grappe de raisin rouge
  • 4 oeufs
  • 60 g de sucre
  • 80 g de farine
  • 500 ml de lait
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • beurre pour le moule

Mettre le four à préchauffer à 180°.

Beurrer le moule et y déposer les grains de raisin après les avoir rincés.

Battre ensemble les oeufs et le sucre .

Ajouter la farine petit à petit puis le lait.

Verser le mélange sur les fruits.

Enfourner pour 45 minutes.

A la sortie du four, saupoudrer de sucre vanillé.

A manger tiède ou froid.

Tarte rustique aux prunes rouges et amandes

C’est la pleine saison des prunes et cette année elle sont particulièrement sucrées je trouve. Aujourd’hui, une nouvelle tarte rustique mais un peu différente de la dernière, cette fois ci quelques amandes effilées et de la cassonade viennent lui donner un peu de croquant ce que j’adore. J’ai conservé le côté rustique qui lui donne ce petit charme et que je trouve en plus hyper pratique surtout si vous êtes en vacances et que vous n’avez pas beaucoup d’ustensiles.

Pour 6 à 8 personnes

  • 200 g farine
  • 20 g sucre
  • 100 g beurre demi sel mou
  • 1 gros jaune d’oeuf + 1 oeuf entier
  • 40 g lait
  • 1 poignée de poudre d’amande
  • 60 g cassonade
  • 1 pincée de sel
  • 1 filet de jus de citron
  • prunes
  • amandes effilées

Mettre la farine et le sucre dans un saladier, ajouter le jaune d’oeuf et le beurre mou coupé en petits dés.

Façonner la pâte du bout des doigts jusqu’à obtenir une consistance sablonneuse.

Ajouter le lait et malaxer la pâte jusquà la formation d’une boule de pâte homogène.

Emballer de film étirable et conserver 30 minutes au frais.

Rincer les prunes puis, les couper en deux et les dénoyauter.

Mettre le four à préchauffer à 180°.

Etaler la pâte sur une feuille de papier sulfurisé fariné.

Au centre, parsemer une poignée de poudre d’amande en laissant 2-3 centimètres sur les bords.

Répartir par dessus la moité de la cassonade puis disposer les fruits harmonieusement.

Arroser les fruits du filet de jus de citron puis les saupoudrer du reste de cassonade et de la pincée de sel.

Répartir quelques dés de beurre sur le dessus.

Rabattre les bords de la pâte sur les fruits.

Mélanger l’oeuf en omelette et à l’aide d’un pinceau en étaler sur la pâte.

Saupoudrer les bords de cassonade et le tout d’amandes effilées.

Enfourner pour 30 minutes.

Je vous conseille de servir avec une belle boule de glace.

Tarte rustique aux prunes jaunes

Un sacré moment que je ne suis pas venue par ici, les aléas de la vie m’en ont éloignée.
Tout d’abord un boulot que j’adore, infirmière, mais que l’on ne me permettait plus de réaliser suivant mon éthique personnelle, avec toujours des notions de vitesse, de rendement, d’argent….qui m’ont fait devenir une personne dans laquelle je ne me reconnaissais plus, irritable, au bord des larmes en permanence, en colère contre moi même et les autres, sans aucune envie….bref, absolument pas mon caractère habituel, je pense qu il en aurait fallu de peu pour en arriver au burn-out.
Et ensuite, la découverte d’un sport, le roller derby, dont je suis tombée totalement amoureuse, qui m’a permis dans un premier temps de me bouger un peu le popotin mais aussi de rencontrer plein de nouvelles têtes, de nouvelles idées, de nouvelles façons de voir la vie (vive les licornes et les paillettes).
Mais entre les entraînements, les matchs, le boulot et les loulous à la maison l’éloignement avec mon ordi s’est fait petit à petit.
Vous me direz, qu’est ce qui a changé aujourd’hui? Et bien déjà, une bonne reprise en main, il m’était inconcevable de rester dans cet état j’ai donc pris la grande décision de démissionner et d’aller travailler ailleurs et autrement. Et le derby aura eu raison de mon corps, pour ceux qui me suivent sur instagram, vous avez pu voir que sur une mauvaise chute je me suis fracturée le péroné et une plaque, 6 vis et 6 semaines de plâtre auront mis fin à ma grande carrière sur roulettes!
Aujourd’hui, tout va beaucoup mieux, je vais au travail la patte toujours un peu raide certes mais, le coeur léger et petit à petit l’envie de revenir faire un petit tour par ici s’est faite ressentir. Je ne sais pas encore à quel rythme je publierais mais j’ai toujours quelques recettes de coté à vous faire partager.
Merci de m’avoir lue, baiser sucrés!

Je reviens aujourd’hui avec une recette sucrée, des tartes rustiques, on en voit partout en ce moment, mais en même temps c’est tellement simple et rapide à faire que ce serait vraiment dommage de passer à côté!
Pour celle ci, je me suis grandement inspirée de celle de frappée par la fööd qui m’avait tapé dans l’œil!

Pour 8 personnes

  •  250g farine
  • 50gr poudre d’amande + 1 poignée
  • 1 oeuf + 1 jaune
  • 70g sucre
  • 100g beurre 1/2 sel mou
  • zeste d’1 citron
  • 10-15 prunes fonction de leur taille
  • 4 c à soupe de sirop d’érable

Mettre le four à préchauffer à 180°.

Mélanger les oeufs, le sucre et le zeste du citron.

Ajouter la farine, la poudre d’amande et le beurre.

Mélanger jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte homogène.

L’étaler sur une feuille de papier cuisson posée sur une plaque et conserver au frais.

Rincer les prunes, les couper en deux et les dénoyauter.

Parsemer une poignée de podre d’amande sur la pâte en laissant une bordure de 3-4 cm.

Déposer les fruits de façon harmonieuse.

Replier les bords de pâte par dessus.

Arroser du sirop d’érable.

Enfourner 30 à 40 minutes.

Laisser refroidir avant de servir.

Gâteau aux abricots

Vous avez des abricots abîmés? Ça y est vous avez fait votre orgie annuelle de fruits d’été et vous n’en pouvez plus des fruits frais? Voici une recette toute simple que j’ai fait hier midi à mes mini boys pour faire passer la rentrée en douceur. On l’a mangé encore très légèrement tiède,un régal, les abricots cuits moi, j’adore!

gateau aux abricots 22

Pour 6 à 8 personnes

  •  7 à 8 abricots
  • 100 gr de beurre 1/2 sel mou
  • 3 oeufs
  • 120 gr de sucre
  • 100 gr de poudre d’amande
  • 100 gr de farine
  • 1 cuillère à c. de vanille liquide ou en poudre
  • sucre glace

Préchauffer le four à 180°.

Battre le sucre et le beurre ensemble jusqu’à ce qu le mélange blanchisse.

Ajouter les jaunes d’oeuf et la vanille puis battre deux minutes.

Tout en continuant de fouetter, ajouter la poudre d’amande et la farine progressivement.

Battre les blancs en neige et les incorporer progressivement à la pâte.

Beurrer un moule avant d’y verser la préparation.

Rincer, couper en deux puis dénoyauter les abricots et les déposer, face bombée vers le haut, sur le gâteau.

Enfourner pour 30 à 40 minutes.

Laisser refroidir avant de saupoudrer de sucre glace.

gateau aux abricots 11

Cake choco poire

C’est la fin de la saison des poires, elles ne disparaissent plus aussi rapidement du panier à fruits, tout le monde commence à se lasser. Vite, qu’arrivent les fruits bien juteux et gorgés de soleil! Mais pour l’instant il faut ruser et trouver de nouvelles solutions pour faire manger ces derniers fruits de l’hiver aux enfants. Et quelle meilleure idée que d’y ajouter du gâteau et du chocolat autour!
Ils ont tout d’abord été surpris de voir ces petites queues de poire dépasser puis curieux et impatients de voir la découpe et finalement extrêmement gourmands en en mangeant deux morceaux chacun! Quel meilleur alliage que la poire et le chocolat? Chez moi en tous cas ça fonctionne à tous les coups!!

cake choco poire 11

Pour un cake

  • 3 oeufs
  • 120 gr de sucre
  • 100 ml de crème liquide
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 150 gr de farine
  • 2 cuillères à s. de chocolat amère en poudre
  • 150 gr de beurre demi sel
  • 150 gr de chocolat à pâtisserie
  • 3 poires
  • amandes effilées

Mettre le four à préchauffer à 170°.

Battre ensemble, les oeufs, le sucre et la crème.

Ajouter la farine,la levure et le cacao.

Faire fondre le beurre et le chocolat au micro-onde.

Ajouter au premier mélange.

Verser la pâte dans un moule chemisé de papier sulfurisé.

Peler les poires, conserver leur queue et couper légèrement leur base pour qu’elles restent bien droite dans le plat.

Les immerger dans la pâte.

Saupoudrer le tout d’amandes effilées.

Enfourner en baissant la température du four à 150°.

Laisser cuire 45 minutes à 1 h en fonction du four. Tester la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.

Laisser complètement refroidir avant de démouler.

cake choco poire 55

Gâteau de riz au lait à l’orange

J’adore le riz au lait et j’adore l’orange, alors lorsque j’ai découvert cette recette en feuilletant un exemplaire de Saveurs, je me suis dit que ce dessert était fait pour moi
Je n’avais pas tord, le crémeux du riz est top et se marie parfaitement avec le caramel fruité et légèrement acidulé à l’orange. De plus, j’ai trouvé cette présentation sous forme de gâteau bien plus originale qu’un simple plat au milieu de la table comme c’est souvent le cas pour du riz au lait.
Ce dessert bien nourrissant est absolument parfait après une bonne ballade en bord de mer, accompagné d’un chocolat chaud.

Prévoyez un moule d’environ 20 cm de diamètre, moi j’ai utilisé ici un vieux moule à brioche. et vous pourrez déguster ce gâteau aussi bien tiède que froid, pour ça, le mettre une heure au frais avant de le servir.

Gâteau de riz au lait à l'orange 55

Pour 6 personnes

  • 750 ml de lait
  • 250 ml de crème liquide
  • 150 gr de riz rond
  • 210 gr de sucre
  • 2 oranges bio
  • 1 oeuf

Bien rincer le riz dans une passoire et le laisser égoutter.

Prélever finement le zeste des oranges.

Dans une casserole, mettre le lait et la crème avec les zestes à chauffer.

Arrivé à ébullition, ajouter le riz.

Mélanger jusqu’à nouvelle ébullition.

Baisser alors le feu et laisser cuire à feu doux 30 minutes en remuant très régulièrement.

Dans une casserole cuire 80 gr de sucre avec 5 cl d’eau afin d’obtenir un caramel.

Verser le caramel dans le moule en en mettant aussi sur les côtés.

Mettre le four à préchauffer à 160° avec à l’intérieur un plat rempli à moitié d’eau très chaude pour faire un bain-marie.

Fouetter ensemble le reste de sucre et l’oeuf.

Les ajouter au riz cuit en mélangeant bien.

Verser le tout dans le moule et enfourner au bain-marie pour 35 à 40 minutes.

Laisser refroidir.

S’il ne se démoule pas bien, chauffer le fond du moule au dessus d’une flamme quelques secondes.

Décorer de tranches d’orange fraîches ou confites.

Gâteau de riz au lait à l'orange 22

Brioche des rois fruits confits et fleur d’oranger

L’épiphanie est passée mais, on arrive toujours à trouver une bonne excuse pour manger une galette des rois. Je sais pas vous, mais moi, frangipane et pâte feuilletée, ça va un moment! Alors je vous propose cette version briochée, très parfumée que j’aime beaucoup. Très simple à faire, il vous faudra cependant un robot avec crochet ou alors de supers biscotos. Les quantités données, vous permettront d’en faire deux et surtout, n’oubliez pas la fève!!

couronne des rois 44

Pour 2 brioches

  • 500 gr de farine
  • 20 gr de levure fraîche
  • 150 gr de beurre demi sel à température ambiante
  • 4 oeufs + 1 jaune pour la dorure
  • 100 gr de sucre en poudre
  • 100 ml de lait tiède
  • Le zeste d’une orange ou d’un citron
  • 4 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 1 boîte de fruit confits assortis Vahiné
  • 1 boite de macédoine de fruits confits Vahiné
  • Sucre en grains pour décorer

Dans le bol du robot, diluer la levure effritée avec le lait tiède.

Par dessus, ajouter la farine et le sucre et commencer à pétrir avec un crochet.

Râper très finement le zeste de l’orange ou du citron.

Ajouter les oeufs, le zeste d’agrume et la fleur d’oranger.

Bien pétrir et ajouter le beurre en petits morceaux.

Laisser pétrir à pleine vitesse 10 minutes.

Couvrir d’un linge et laisser pousser 2 heures dans un endroit chaud (à côté d’un radiateur). La pâte doit doubler de volume.

Chasser l’air de la pâte et ajouter la macédoine de fruits confits. Bien mélanger.

Fariner le plan de travail et vos mains et déposer la pâte. La diviser en deux parts égales et former deux boules.

Si la pâte vous parait trop collante et difficilement travaillable, la laisser un peu au frais pour qu’elle durcisse.

Déposer les boules sur du papier cuisson, avec le pouce faire un tour au centre puis étirer doucement la pâte pour obtenir deux couronnes harmonieuses.

Intégrer les fèves.

Mettre le four à préchauffer à 180°.

Laisser de nouveau lever 1 heure.

Mélanger un jaune d’oeuf avec un peu de lait et dorer les couronnes à l’aide d’un pinceau.

Répartir les fruits confits et les grains de sucre pour décorer.

Enfourner pour 25 minutes puis laisser refroidir avant dégustation.

couronne des rois 22

Galette des rois crème d’amande poire et caramel au beurre salé

Après les fêtes, pas le temps de se mettre au régime, on passe directe aux galettes!! Perso, je ne suis pas super fan de la frangipane alors j’ai fait une crème d’amande et surtout j’ai ajouté des poires qui enveloppées de caramel apportent un petit gout bien sympa et rend la galette bien moins sèche. N’hésitez pas à bien humidifier les pâtes pour qu’elles se collent bien entre elles à la cuisson sinon, il y aura des fuites….pas de panique, ça reste quand même très bon!



galette des rois poire caramel crème d'amande 0

Pour 8 personnes

  • 2 pâtes feuilletées
  • 4 poires Comice
  • 125 gr de beurre mou + 15 gr
  • 125 gr de poudre d’amande
  • 1/2 cuillère à café d’amande amère
  • 2 oeufs + 1 jaune
  • 125 gr de sucre en poudre + 50 gr
  • jus de citron

Mettre le four à préchauffer à 180°.

Mélanger le beurre mou au sucre en poudre pour obtenir une pâte homogène.

Ajouter un oeuf, l’amande en poudre, le deuxième oeuf et enfin l’amande amère.

Peler, épépiner et découper les poires en huit.

Les arroser de quelques gouttes de citron pour qu’elles ne noircissent pas.

Mettre à chauffer le reste de sucre, ne pas y toucher jusqu’à l’obtention d’un beau caramel.

Ajouter le reste de beurre en petits morceaux puis y déposer les poires.

Laisser cuire 5 bonnes minutes en nappant bien les fruits de caramel.

Étaler la crème d’amande sur une pâte feuilletée en laissant deux bons centimètres de vierge tout autour.

Répartir ensuite les poires et arroser le tout du caramel restant dans la poêle.

Déposer la fève.

A l’aide d’un pinceau, humecter tout le tour de la pâte puis recouvrir le tout de la deuxième pâte.

A l’aide du dos d’un couteau, faire des petites encoches tout autour tout en comprimant les deux pâtes entre elles avec l’index.

Toujours à l’aide du dos d’un couteau, faire des dessins sur le dessus de la galette et faire un petit orifice au centre.

Mélanger un jaune d’oeuf avec un peu de lait et l’étaler sur toute la surface au pinceau.

Placer le tout au frais 30 minutes.

Mettre une deuxième couche de dorure et enfourner pour 35 à 40 minutes.

A déguster tiède.

galette des rois poire caramel crème d'amande 22

Tarte fine aux pommes

L’automne est là et apporte avec lui de jolies pommes nous permettant d’enfin refaire de belles tartes. Simple, peu d’ingrédients et rien à quantifier, juste se faire plaisir sur la déco, alors, c’est pas une recette qui déchire ça??
Vous pouvez la manger toute seule encore tiède au goûter ou encore, l’agrémenter d’une boule de glace à la vanille ou d’un peu de crème fouettée pour un dessert un peu plus gourmand.



Tarte aux pommes 33

Pour 6 à 8 personnes

  • 3 pommes
  • 1 pâte sablée
  • 200 gr de compote pomme abricot (2 petits pots style yaourt)
  • sucre en poudre
  • beurre demi-sel

Mettre le four à préchauffer à 180°.

Étaler la pâte dans un plat à tarte puis la piquer à l’aide d’une fourchette.

Répartir la compote.

Peler les pommes, les couper en quatre, retirer le centre puis les trancher finement.

Disposer les tranches de pomme en quinconce, sur la compote, en débutant par l’extérieur.

Pour le deuxième cercle, déposer les pommes dans l’autre sens.

Terminer par les petits morceaux d’entame au centre.

Saupoudrer le tout d’un peu de sucre en poudre (environ une cuillère à soupe).

Déposer quelques petits morceaux de beurre sur le dessus.

Froncer légèrement la pâte autour en la ramenant sur les pommes.

Enfourner pour 35 à 40 minutes.

Tarte aux pommes 11